Pourquoi l’Aïkido ?

Cela nous amène à une question parfaitement justifiée. Pourquoi étudier l’aïkido plutôt qu’autre chose qui soit plus rapidement applicable lors d’un incident de violence urbaine ! Par exemple apprendre à se servir d’une arme à feu ou des techniques de combat de rue ? En fonction des circonstances, cela peut en effet être une bonne idée de pratiquer d’autres disciplines. Il y a certainement d’excellents arguments en faveur de l’entraînement croisé.

Ceci étant dit, l’un des attraits supplémentaires de la pratique de l’aïkido se rapporte au second sens du mot “bu” mentionné plus haut : l’aïkido est aussi une voie pour le développement spirituel. Il contient en soi un impératif moral de respect et de protection de tout être vivant. L’aïkido ambitionne une vision idéalisée d’un monde en harmonie et les techniques de cet art matérialisent cette vision abstraite dans un contexte physique tangible. De plus, les techniques d’aïkido expriment le principe de non-résistance. C’était la vision du fondateur Morihei Ueshiba et les pratiquants d’aïkido devraient garder cela à l’esprit. Il se trouve que c’est aussi une excellente recette pour vivre sa propre vie dans un monde rempli d’embûches et de dissensions.

(D’après le livre Aikido Historian de Stanley Pranin)