Être uke

  Durant l’entraînement en aïkido, les partenaires prennent alternativement le rôle de nage (celui qui projette) et uke (celui qui est projeté). Ce travail à deux en aïkido s’apparente aux katas ou formes, pratiqués dans de nombreux arts martiaux classiques aussi bien que dans quelques arts modernes. Les formes sont, cependant, moins structurées en aïkido et servent de lignes directrices pour l’exécution correcte des techniques modifiables en fonction des spécificités de la confrontation.

Pour l’entraînement, la technique qui va être appliquée est connue des deux partenaires avant que l’attaque ne commence. C’est un facteur supplémentaire pour assurer un environnement de pratique sur. Pour cette raison, il est important pour uke d’attaquer proprement avec détermination sans anticiper la réponse de nage qu’il connaît par avance. Nage à besoin d’une attaque engagée afin de comprendre les problèmes d’équilibre, de biomécanique, et de flux d’énergie. L’attitude martiale d’uke va le protéger des blessures et lui permettre de progresser lui-même et de faire progresser ses partenaires d’entraînement. Uke sera aussi récompensé de ses efforts par un corps flexible, bien préparé et adapté à la chute - une expérience inquiétante, si ce n’est dangereux, pour beaucoup de monde.