Être nage

Dans l’approche de type kata que nous décrivions ci-dessus, nage connaît la nature de l’attaque, aussi peut-il se concentrer sur le déplacement correct, la distance, et le déséquilibre du partenaire. L’élément de stress émotionnel qui devrait habituellement accompagner une confrontation réelle est largement absent dans un contexte d’entraînement standard. Le premier mouvement de nage devrait déséquilibrer son partenaire car uke sera incapable de résister s’il perd son centre de gravité.

Nage tire bénéfice de la pratique prolongée sur une durée telle que les techniques d’aïkido deviennent une seconde nature. Il apprend à remodeler l’instinct d’opposition vis-à-vis des attaques en une réponse de type harmonisation telle qu’on la trouve dans les techniques d’aïkido. Il apprend à garder une sérénité physique et mentale face à des attaques qui déstabiliseraient une personne non entraînée. Tandis que le processus d’apprentissage suit son cours - consciemment ou non - nage développe un niveau supérieur de sensibilité aux événements qui l’entourent. Il devient capable de discerner ce qui constitue une menace potentielle de ce qui ne l’est pas. Cette attitude d’alerte permanente distingue les gens ayant une expérience du budo et est une composante essentielle de l’esprit martial.